Vous êtes ici : Accueil Culture basque Euskara, la langue des basques Euskara et sociolinguistique

Euskara et sociolinguistique

La sociolinguistique étudie le fonctionnement des langues dans la société.

SociolinguistiquePlusieurs chapitres : la démolinguistique rend compte de la démographie des locuteurs. La jurilinguistique décrit le statut légal des différentes langues. L'aménagement linguistique est l'organisation des langues quand il y en a plusieurs sur le même territoire. La politique linguistique est l'intervention du pouvoir public dans cette organisation.

La revitalisation des langues en difficulté

La coexistence des langues provoque des conflits au point que certaines langues, comme le basque sont menacées dans leur développement et même leur survie.

Quand la transmission intergénérationnelle d'une langue ne se fait pas de manière naturelle, le pouvoir public doit intervenir pour inverser la tendance.

C'est le processus RLS (reversing language shift) décrit par Joshua Fishman, "l'inversion du glissement linguistique". Sanchez Carrion "Txepetx" a appliqué la théorie à la langue basque et le Gouvernement autonome s'en est inspiré pour sa politique linguistique "Euskara biziberritzeko plan nagusia" (plan général de revitalisation de la langue basque, 1999)

La sociolinguistique basque

Pour l'ensemble du Pays Basque, nous avons des statistiques fiables sur la langue basque depuis 150 ans. Voici les principales études.

  • 1868 : Ladislao de Velasco compare populations et bascophones par province.
  • 1970 : Pedro de Yrissar a compilé les témoignages recueillis dans les villages.
  • 1991-2006 : Quatre enquêtes sociolinguistiques réalisées par le Gouvernement Autonome Basque pour analyser la compétence linguistique, l'utilisation de la langue basque et les motivations la concernant.
  • 1999 : Les adolescents et la langue basque, enquête menée par l'Institut culturel basque et la faculté de sociologie de l'Université du Pays Basque.
  • 1999 : La transmission des langues et des parlers, dans l'Etude de l'histoire familiale du Recensement général de la population (RGP) par l'INSEE.

Les Enquêtes sociolinguistiques concernent les locuteurs de 16 ans et plus et le Recensement s'adresse aux citoyens de 18 ans et plus. Dans les deux cas l'analyse a été faite en fonction des classes d'âge des répondants ce qui nous permet de tracer l'évolution de la langue basque depuis 1910 jusqu'à nos jours. La statistique scolaire et le Projet de politique linguistique permet de prévoir l'état de la langue basque pour les années à venir.

Quelques repères pour le Pays Basque nord

  • 1868 : 80.000 bascophones pour 165.000 habitants (48 %)
  • 1970 : 77.848 bascophones pour 217.888 habitants (36 %)
  • 1996 : 67.500 bascophones pour 250.000 habitants (27 %)
  • 2006 : 63.700 bascophones pour 283.000 habitants (22,5 %)
  • 2011 : 51.100 bascophones pour 240.000 habitants (22 %)
  • 2016 : 51.200 bascophones pour 249.400 habitants (20,5 %)

Si à partir de 2006 l'effectif des élèves de basque augmente de 2% par an, 15 ans plus tard le nombre de bascophones augmentera de 1000 locuteurs par an. En 2050, le Pays Basque nord comptera plus de 310.000 habitants de 16 ans et plus, dont 94.000 bascophones soit 30% de la population totale et environ 55% des classes d'âge les plus jeunes.

Blog d'Erramun Bachoc

Ce blog (qui existe aussi en version basque) compile un ensemble de chroniques écrites par le sociolinguiste et ancien président de l'Institut culturel basque Erramun Bachoc.
Voir le blog