Vous êtes ici : Accueil Acteurs culturels Actualités professionnelles Des outils culturels pour faciliter la relation avec les personnes accompagnées dans le travail sanitaire et social

Des outils culturels pour faciliter la relation avec les personnes accompagnées dans le travail sanitaire et social

04/02/2015

Le projet européen KILT (Knowledge Identity Language Tools) auquel l’ICB et l’AFMR Etcharry participent, s'appuie sur un constat, partagé par un grand nombre d'acteurs professionnels du monde sanitaire et social. Celui de l’importance (et la difficulté) d’établir une relation équilibrée et sincère entre le professionnel et la personne bénéficiant de son accompagnement. Pour ce faire, la prise en compte et le respect de la personne dans toutes ses composantes est primordial. Le  facteur culturel (reposant sur l'histoire, l'environnement social, l'habitat, les habitudes de vie, les croyances et représentations, la langue) est ainsi un élément déterminant devant faire l'objet de toutes les attentions.

Cette approche doit être intégrée en premier lieu, dans les différentes formations en travail sanitaire et social : celles initiales pour futurs professionnels ou  continues pour professionnels déjà en exercice…

Les premières étapes du projet KILT : de la définition des besoins à la production des outils génériques

Démarré en octobre 2013 et s'étalant sur 24 mois, le projet KILT a débuté par une mise à plat des besoins exprimés par les 8 structures des 5 pays partenaires (Slovaquie – Kosice ; Italie – Émilie-Romagne ; Espagne – Catalogne ; Royaume-Unie – Écosse ;  France – Pays Basque) mais également des outils déjà utilisés, notamment en Catalogne et en Pays Basque.

Un premier séminaire, à Etcharry (Pays Basque) en décembre 2013, a permis d’organiser les travaux du GPO (Groupe de production des outils) composé d'un pédagogue pour chacun des 8 partenaires. Ce GPO, qui s'est retrouvé 3 fois (Édimbourg en mars 2014, Barcelone en avril 2014 et Kosice en juin 2014), a présenté en séminaire plénier à Édimbourg en juillet 2014  les « outils génériques » attendus.

Les suites programmées du projet KILT : adapter les outils génériques en outils opérationnels pour les tester

Les « outils génériques » validés en juillet 2014  ont fait l'objet d'une adaptation en « outils opérationnels » sur chacun des 5 territoires-projet.

Lors de la réunion du Groupe de Production des Outils, les 20 et 21 novembre 2014 à Bologne, les pédagogues ont vérifié collectivement la cohérence des outils produits avec les différentes réalités de terrain, puis préparé les modalités de mise en œuvre et d'évaluation des tests réalisés de janvier à avril 2015.

Par ailleurs, des  outils de communication sont développés depuis l’automne 2014 (newsletter, site web) et le programme de diffusion et d’exploitation des résultats sera finalisé pour permettre une application effective des résultats du projet KILT dans les programmes de formation des professionnels du travail sanitaire et social  dans les  5 pays cités et, plus largement, en Europe.