Littérature basque

C’est en 1545, date essentielle de l’histoire de la littérature basque, que parait le premier livre imprimé entièrement en langue basque, recueil de poésies religieuses et profanes de Bernat Dechepare, curé de la paroisse de Saint-Michel (Basse-Navarre).

Les écrivains basques Bernardo Atxaga et Xabier Lete (2009 - www.guregipuzkoa.net - cc-by-sa)
Les écrivains basques Bernardo Atxaga et Xabier Lete (2009 - www.guregipuzkoa.net - cc-by-sa)

Quasiment un siècle après (1643), Pedro de Aguerre, dit Axular, curé de Sare, publie "Gero" ("Plus tard"), considéré comme un chef d’oeuvre de lettres classiques basques.

Le XVIIIème siècle sera celui des apologistes et des grammairiens avec le jésuite guipuzcoan Manuel de Larramendi (1690-1766), célèbre notamment pour ses importants travaux linguistiques. La littérature basque se laïcisera à partir de la seconde moitié du XIXème siècle.

A partir des années 1950, avec Jon Mirande (1925-1972) et Gabriel Aresti (1933-1975), on assiste à un développement important de la production littéraire basque.

Parmi les écrivains actuels les plus prolifiques et talentueux, nous pouvons citer Bernardo Atxaga, originaire d’Asteasu (Guipuzcoa), dont le roman "Obabakoak" (prix national de littérature en Espagne, 1989) a été traduit en 19 langues ou encore Itxaro Borda, qui a obtenu en 2001 le prix "Euskadi" pour son roman "100% basque".

A l’heure actuelle, près de 1500 livres écrits en langue basque sont édités chaque année.