Vous êtes ici : Accueil Culture basque Patrimoine basque Patrimoine naturel

Patrimoine naturel

Cette section s'organise autour d'une synthèse rédigée par le naturaliste Pascal ARLOT. Les termes mis en gras sont définis dans la sous-rubrique lexique.

Le patrimoine naturel regroupe toutes les richesses environnementales qui constituent le paysage, l'écosystème ou la biocénose d'un secteur géographique déterminé.

Serapias lingua
Serapias lingua (Photo: Jakes Larre)
Ces richesses peuvent être naturelles ou au contraire résulter d'une sélection artificielle (élevage, culture) et de l'action millénaire de l'homme sur son  milieu (bocage, prairies).

On entend donc par patrimoine naturel les caractéristiques géologiques d'une région  mais aussi les groupements végétaux, la flore et la faune endémique ou dont l'aire de répartition s'est réduite à une ultime région d'accueil. Les notions de biodiversité et de naturalité interviennent également.

Le Pays Basque se caractérise avant tout par sa biogéographie.

Sur les six zones biogéographiques que compte l'Europe, le Pays Basque en possède trois (record partagé avec les Alpes-maritimes, la Catalogne et la Corse) :

  • le domaine atlantique se caractérise par une forte pluviométrie, des hivers doux et une faible amplitude thermique;
  • le domaine alpin se distingue par ses étages altitudinaux (à partir de 900 m et jusqu'à 3000 pour les Pyrénées) ;
  • la région méditerranéenne est couramment délimitée par la sympathie de trois aires de répartition, celles de la vigne, de l'olivier et du blé. Les hivers y sont rudes, les étés torrides et à fortes insolations, la pluviométrie est plutôt faible.

En savoir plus