Vous êtes ici : Accueil Culture basque Patrimoine basque Patrimoine immatériel Eleketa, collecte de la mémoire orale Mémoire des gens de mer (St-Jean-de-luz / Ciboure)

Mémoire des gens de mer (St-Jean-de-luz / Ciboure)

Dans le cadre de la collecte Eleketa l'Institut culturel basque a consacré l'année 2010 à recueillir auprès de 26 témoins la mémoire collective des gens de mer de Saint-Jean-de-Luz/Ciboure (marins pêcheurs, femmes de pêcheurs, mareyeurs, charpentiers maritimes, filetières etc.). Consultez ici 72 extraits vidéos de ces entretiens.

A l'inauguration d'une usine

(Dominique Douat)

Dominique DouatDominique se rendit trois jours à Dakar pour l'inauguration d'une usine. Ce fut Koxe Basurco qui lui paya le voyage.

Dominique a très bien connu Koxe Basurco ...
En savoir plus... [+]

Gardienne du foyer

(Etiennette Oronos-Berhoague)

Etiennette BerhoagueEtiennette et son mari construisirent leur maison en 1966. Elle apprit qu'un terrain était à vendre, alors que son mari se trouvait en campagne de pêche à Dakar. Elle ...
En savoir plus... [+]

Origine de certains pêcheurs

(Fermina Péry)

Fermina PeryPendant la guerre de 1914-1918, l'armateur cibourien Elissalt n'arrivait pas à constituer son équipage de pêche. Il alla chercher des pêcheurs à Fontarrabie. Le ...
En savoir plus... [+]

Le métier de filetière

(Rosette Nérou)

Rosette NérouRosette Nérou arme aujourd'hui le filet en accrochant la grosse maille au cordage avec un gros fil. Dans le passé, il était armé en réalisant des mailles autour ...
En savoir plus... [+]

Le service social de la Marine

(Kattalin Salha)

Kattalin SalhaKoxe Basurco vint chercher Kattalin Salha qui travaillait alors à la clinique Darricau, pour être infirmière au Service Social de la Marine.

Avant la ...
En savoir plus... [+]

Un salaire "à la part"

(Angel Echeveste)

Angel EchevesteLe revenu de la pêche était divisé en parts. Une fois le produit de la marée vendu, l'argent passait par la coopérative. Après avoir déduit les taxes (9%), les vivres ...
En savoir plus... [+]

La criée

(Dominique Lavillard)

Dominique LavillardAu quai, une douzaine d'hommes manipulaient les chariots remplis de thon et les milliers de caisses.Br> Les employés de la coopérative s'occupaient de peser le ...
En savoir plus... [+]

Le thon à la traîne

(Théodore Lasserre)

Théodore LasserreTrois lignes étaient installées sur les deux perches mises sur chaque bord, chacune portant un nom particulier : "Haizekoa", "Maker Handia", "Maker Ttikia".
...
En savoir plus... [+]

L'expo "Itsasturiak, les gens de la mer"

itsasturiak.png

Découvrez, l'espace de quelques heures, la vie des marins basques et celle du port de Saint-Jean-de-Luz-Ciboure en particulier. L'exposition multimédia "Itsasturiak , les gens de la mer" vous offre un nouveau regard sur ce monde à part, son histoire et les défis auquel il doit faire face.
En savoir plus

Les chantiers Marin

Née en 1925, Martta Péry, fille de pêcheur, épouse Kusto Marin, charpentier naval ayant lui-même appris le métier avec son père. De leur union (1946) naissent cinq enfants dont deux fils, Pantxoa et Luisito, prendront la suite en 1977. Aujourd’hui, Julien, fils de Luisito, remplace son oncle Pantxoa retraité et réalise le rêve de sa vie : être charpentier naval. Il est la quatrième génération à vivre de ce métier. Une cinquantaine de bateaux ont été construits dans les chantiers Marin.
Voir la vidéo

La conserverie "Itsasokoa" (1959-1979)

Un entretien avec Arturo Garcia, ancien directeur de la conserverie.
Voir la vidéo