Théâtre basque

''Libertimenduak'' - St-Palais (2012 - cc-by-sa Nahia Garat)
''Libertimenduak'' - St-Palais (2012 - cc-by-sa Nahia Garat)
Le genre théâtral se décline en Pays Basque en diverses manifestations dont la plupart sont issues d'une tradition ancienne dont les origines sont difficiles à cerner.

On retrouve dans les représentations se déroulant hors des salles de théâtre :

  • La pastorale souletine qui  constitue la forme la plus élaborée du théâtre populaire basque de plein air. Chaque année, dans la province de Soule, tout un village se mobilise pour en monter une nouvelle. Des expériences originales renouvellent le genre. 
  • La mascarade, autre forme de théâtre joué, chanté et dansé en plein air, toujours dans la province de Soule, donnée en période de carnaval.
  • Les toberak ou charivari.

Cavalcade d'Ayherre (2019) © Jakes Larre
Cavalcade d'Ayherre (2019) © Jakes Larre
Le théâtre de salle en langue basque s'est développé en Pays Basque nord depuis le début des années 1920. Il faudra attendre la fin du XIXème siècle pour voir à Saint Sébastien, avec surtout Marcelino Soroa, l'avènement d'une pratique théâtrale de type classique qui produira quelques oeuvres de bonne facture.
Depuis les années 1960, des auteurs comme Antonio-Maria Labayen, Piarres Larzabal, Telesforo de Monzon, Iñaki Begiristain, Imanol Elias, Daniel Landart, Guillaume Irigoyen, Pantzo Hirigaray ou Antton Luku ainsi que des adaptations en basque d’œuvres étrangères (Brecht, Réza, Koltés...) ont étoffé le répertoire dramatique basque.
Le théâtre basque est aujourd'hui porté par des troupes amateurs et professionnelles.