Fiches d'inventaire du PCI

Adoptée en 2003 par l’Unesco, la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel (PCI) a été ratifiée en 2006 par la France.

Selon cette convention, « chaque Etat-partie doit prendre les mesures nécessaires pour assurer la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel présent sur son territoire. […] Pour assurer l’identification de ce patrimoine en vue de sa sauvegarde, chaque Etat-partie doit dresser un ou plusieurs inventaires du patrimoine culturel immatériel présent sur son territoire ».

Répétition de pastorale © Mathilde Caraminot (ICB)
Répétition de pastorale © Mathilde Caraminot (ICB)
L’Inventaire national, tenu et mis à jour par le ministère de la Culture (direction générale des Patrimoines), est réalisé dans un but de sauvegarde et de développement de la connaissance scientifique des éléments du patrimoine culturel immatériel. Il est constitué de fiches descriptives qui permettent de documenter les pratiques culturelles. Celles-ci concernent exclusivement des pratiques vivantes, en perpétuel renouvellement : « La nature dynamique et vivante du patrimoine culturel immatériel doit être respectée en permanence » (Principes éthiques de la Convention de 2003, n°8). Aussi, les informations que contiennent ces fiches ne constituent qu’une description de la pratique à un instant T.

Au titre de la mise en œuvre de la Convention de l’Unesco pour la sauvegarde du PCI, le ministère de la Culture lance chaque année, à destination des laboratoires ou des associations aux compétences reconnues dans un domaine du PCI, un appel à projets visant la réalisation de fiches d’inventaire. L'ICB participe régulièrement à cet appel à projets et c'est dans ce cadre que sélectionné en 2015, il a réalisé entre 2016 et début 2018 cinq fiches d’inventaire liées aux pratiques dansées en Pays Basque. 

Ces fiches sont élaborées par Thierry Truffaut (anthropologue spécialiste des traditions festives et dansées en Pays Basque, membre des associations LapurtarrakHerri SoinuLauburu et Etniker Iparralde) et Terexa Lekumberri (anthropologue chargée du patrimoine immatériel à l’ICB). De plus, des chercheurs et spécialistes en la matière aident également à leur élaboration, soit par leur contribution écrite, soit par la mise à disposition de leurs recherches et écrits.

Pour autant, la réalisation des fiches est essentiellement rendue possible grâce aux diverses enquêtes de terrain auxquelles ont participé nombre de personnes ou de groupes d’individus héritiers ou détenteurs de ces pratiques. Enfin, ces fiches sont enrichies de nombreux témoignages recueillis dans le cadre du programme Eleketa mené par l’ICB sous maîtrise d’ouvrage du Conseil Départemental des Pyrénées-Atlantiques.

Fiches réalisées (2015-2017)

Les pratiques des maîtres à danser et des écoles de danse en Soule (PDF)

L’art du metteur en scène (Errejent) de pastorale en Soule (PDF)

La parade charivarique en Basse-Navarre et Labourd / Kabalkada ou Toberak (PDF)

La fête-Dieu au Pays Basque / Besta Berri (PDF)

Les tournées du carnaval labourdin (PDF)

Fiches en cours de réalisation (2018-2020)

La fête des Rois Mages / Trufania

Le personnage du Zanpantzar

Le jeu de l’oie / Antzara Jokoa

Les bœufs gras de Bayonne et les courses de vaches de Hasparren

Santibate et Libertimendua, célébrations en deux temps de la période de carnaval