L'histoire de la scène punk au Pays Basque fera l'objet d'une journée d'étude

06/04/2020

En partenariat avec le CNRS, l’Atabal, le service de la langue basque de Biarritz, et avec le soutien de la DRAC Nouvelle-Aquitaine, l’Institut culturel basque co-organisera cette année une journée d’étude consacrée à la scène punk au Pays Basque. Initialement fixée à la date du 23 mai cette journée est repoussée au 12 décembre 2020. En revanche, un appel à contribution est d’ores et déjà lancé.

L'histoire de la scène punk au Pays Basque fera l'objet d'une journée d'étude
Concert du groupe Cicatriz © Aterpeirun CC BY 2.0

Mouvement international aux multiples répercussions locales, le mouvement punk a secoué plusieurs générations, a marqué différentes époques et a inspiré de nombreux courants. Le Pays Basque n’échappe pas à ce mouvement. Mieux, il en constitue l’un des creusets originaux. Dès le tournant des années 1970-1980, des générations de Basques s’ouvrent au punk. Les figures de proue, de Kortatu à Negu Gorriak en passant par Zarama, La Polla Records, Vómito Social ou RIP, fédèrent leurs publics autour de thèmes contestataires, voire militants.

Dans le cadre du projet de recherche PIND (Punk is not dead. Une histoire de la scène punk en France, 1976-2016), l’Institut culturel basque co-organisera, en partenariat avec le CNRS, l’Atabal, le service de la langue basque de Biarritz, et avec le soutien de la DRAC Nouvelle-Aquitaine, une journée d’étude consacrée à l’histoire de la scène punk au Pays Basque depuis 1976 jusqu’à nos jours. Il s’agira de questionner les enracinements basques du punk du point de vue de leur singularité et de leur originalité géographiques et culturelles.

Au vue de la crise sanitaire actuelle, la journée d’étude, suivie de différents concerts, initialement prévue le 23 mai, est reportée au 12 décembre 2020. Néanmoins, un appel à contribution est d’ores et déjà lancé (prolongé jusqu'au 15 octobre).

En savoir plus

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter

La newsletter de l'ICB (mensuelle)