Hélène Legarto

Extraits

Don Segundo Olaeta et le groupe de danse Begiraleak

Hélène Legarto a commencé à apprendre à danser à Begiraleak avec Don Segundo Olaeta. Le directeur du groupe était Felix Ospital. Elle n'a pas dansé longtemps avec Olaeta, parce que celui-ci partit ensuite à Biarritz. Il y avait des danseurs du Pays Basque Sud, Juantxo Sistiaga et Juantxo Martiarena, réfugiés de la guerre civile, qui dansaient avec elle. Ensuite, Philippe Oyhamburu fut leur professeur de danse. Otto Felix était là pour veiller sur le groupe. Hélène allait danser avec plaisir.

Hélène Legarto. Collecte "Eleketa". 2012 © Département des Pyrénées-Atlantiques - Archives départementales - 19AV693

Les anciens dansent les mutxikoak aux fêtes de Laxia à Itxassou (1955)

Hélène Legarto se souvient des fêtes du quartier Latsa (Laxia) à Itxassou où tout le monde dansait les sauts basques). Les anciens savaient danser les mutxiko pendant les fêtes, après la messe. Il y avait là son oncle, émigré en Amérique en 1912, qui revenait pour la première fois. Il resta à regarder les danseurs et peu à peu, les pas lui revinrent en mémoire. Il entra dans le cercle et commença à danser, 47 ans plus tard !

Hélène Legarto. Collecte "Eleketa". 2012 © Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques - 19AV696 

En savoir plus

 

Biographie

Hélène Legarto

Hélène Jaureguiberry, épouse Legarto, fille de Mattin et Marie-Jeanne Jaureguiberry, est née le 25 septembre 1925 à la ferme Xantakoenia (au quartier Chantaco). La famille d'agriculteurs métayers déménagea à la ferme Telleria lorsque Hélène eut 4 ans. Elle est l'aînée des six frères et soeurs.

A cinq ans, elle intégra l'externat de l'école Saint-Joseph (l'école ayant aussi un pensionnat) que l'on appelait aussi "l'école des pauvres", les élèves étant généralement fils et filles de paysans. A douze ans, son certificat d'études en poche, son père lui demanda de rester à la ferme pour l'aider, ce qu'elle accepta à contre-coeur (elle aurait préféré poursuivre ses études pour devenir institutrice). Elle a essentiellement vendu du lait et des légumes au centre-ville de Saint-Jean-de-Luz.

Elle s'est mariée avec Jean Legarto (natif d'Armendarits, maison Etxeparea). Le couple a eu deux filles, et a tenu jusqu'à la retraite un chai (bar-cave à vin), au quartier Fargeot.

Hélène a activement participé à la vie socioculturelle et paroissiale de Saint-Jean-de-Luz. Membre de la troupe de danse Begiraleak dès l'âge de 13 ans, elle y a été très active, et a transmis cette passion à ses enfants et petits-enfants.