Izaskun Angoitia

Extraits

La tradition n’est jamais figée, elle évolue sans cesse

Pour Izaskun Angoitia, la danse est une manière de s’exprimer et de communiquer, en bougeant son corps sur des rythmes et de la musique. Elle puise dans cet art un immense plaisir, une joie de vivre, et la possibilité de s’évader de la vie quotidienne. Izaskun pratique la danse traditionnelle, en groupe, sur les places ou dans les fêtes, ce qui suppose une communication collective. Parler de danse basque, selon elle, revient à évoquer les danses pratiquées au Pays Basque, qui sont multiples, qu’elles soient traditionnelles ou plus avant-gardistes. La danse traditionnelle est en constante évolution, mais elle doit d’abord s’ancrer dans ses racines avant d’explorer d’autres horizons. Dans la société actuelle, la tradition est connotée comme quelque chose de figé, de dépassé. Au contraire, pour elle, la tradition évolue sans cesse. Par exemple, dans le Baztan, les mutil dantzak sont traditionnellement exécutées par des hommes, mais les choses changent et les femmes participent à ces danses aujourd’hui. Même dans la tradition, il y a toujours une voie vers le progrès.

© Institut culturel basque

La méconnaissance de la tradition conduit parfois à la facilité

Ce qui relève du vécu sera toujours créateur et novateur. Il faut seulement que la création jaillisse des racines, et évite de tomber dans la facilité. Dans le domaine de la création dansée, des modèles novateurs sont apparus, et il lui semble qu’ils ont été trop souvent reproduits. "Nous faisons souvent preuve d’une grande méconnaissance de nos danses, de notre répertoire et de nos symboles, et sans doute faudrait-il continuer à approfondir les recherches dans ce domaine", estime Izaskun Angoitia. Si la création consiste à innover, elle regrette que parfois, la nouveauté tombe dans une trop grande facilité. Pour elle, il n’y a pas lieu d’opposer création et tradition. "Si nous connaissions vraiment la tradition, nous ne l’écarterions pas et nous ne l’opposerions pas à la création", ajoute-t-elle. Izaskun Angoitia regrette que la danse traditionnelle n’ait aucune place dans la future école de danse et d’arts scéniques de Bilbao. La transmission devrait passer par là.

© Institut culturel basque

Biographie

Izaskun Angoitia

Izaskun Angoitia (Eibar, 1958) est danseuse.