Christian Larralde

Christian Larralde

Extraits

"Dans la danse basque, il y a une notion de transmission"

"Pour moi, la danse c’est le mouvement du corps avec une certaine technique, puis l’émotion, le plaisir et le partage. La danse basque est un particularisme, "qui n’en est pas tant que ça", et qui pourtant sert d’identité au peuple basque ; particularisme, parce que les gens de l’extérieur disent que c’est très particulier, avec des pas et des chorégraphies spécifiques. Mais, en fait, j’ai l’impression que l’on est sur une base assez universelle. Ensuite, dans la danse basque il y a pour moi une notion de transmission : ces dernières années, nous avons des cours et une certaine académisation alors que jusqu’à présent c’était beaucoup dans la famille, entre nous, avec des amis. Il ne faut pas perdre ce caractère social qui est très fort."

© Institut culturel basque - 2015

"Plutôt que d’un chemin de création, je parlerais d’une structuration"

"Plutôt que d’un chemin de création, je parlerais d’une structuration. Je pense que la Fédération aurait un grand rôle à jouer pour rassembler le maximum de danseurs qui voudraient aller plus avant dans le spectacle, une troupe de 40 ou 50 danseurs s’ils existent, et à partir de là, inviter différents chorégraphes, metteurs en scène ou gens du théâtre, pour faire des danses dans un autre contexte ou d’une autre façon. C’est un peu ce qu’a commencé à faire Etorkizuna, je pense qu’il faudrait avec la Fédération, aller plus avant et être plus rassembleur."

© Institut culturel basque - 2015

En savoir plus

En savoir plus

Christian Larralde (Paris, 1971) est danseur et chorégraphe, fondateur de la compagnie Anaigazteak (2000).