Le théâtre basque

Le théâtre en langue basque se décline sous différentes formes, s’apprécie dans des lieux différents et s’adapte à son époque.

Si certaines manifestations sont issues d'une tradition ancienne (Pastorale souletine, toberak ou charivari...), le théâtre de salle en langue basque n’existe que depuis un siècle.

Le théâtre en langue basque en Pays Basque nord

La pastorale constitue la forme la plus ancienne de théâtre populaire basque. Chantée, elle est le plus souvent jouée en plein air. Chaque année, en Soule, un village entier organise sa pastorale…
En savoir plus


Il existe dans la province de Soule une autre forme de théâtre joué, chanté et dansé en plein air : la mascarade. C'est une fête de carnaval qui associe spectacle de danse et "prêches"… 
En savoir plus


Libertimendua est une célébration diurne pratiquée pendant la période de carnaval dans certains villages de Basse Navarre et du Labourd. La fête des volants annonce l’arrivée du printemps. Le théâtre pamphlétaire constitue le clou de la manifestation... ...
En savoir plus: Fiche d’inventaire du patrimoine culturel immatériel (PDF – en français)


Les parades charivariques (également connues sous le nom de karrusa, galarrotsak, zintzarrotsak, toberak ou kabalkadak) sont une représentation théâtrale par la collectivité d’une conduite jugée digne de réprobation...
En savoir plus


Le théâtre de salle a fait ses premiers pas en 1922 dans des granges, des préaux des écoles chrétiennes ou dans des salles de cinéma paroissiales à Saint-Pée-sur-Nivelle et à Hasparren. Les premières comédies données en Labourd et en Basse-Navarre célèbrent donc leurs 100 ans...
En savoir plus