Batekmila à Saint Sébastien

03/12/2005

Le spectacle Batekmila, produit par l'Institut culturel basque, se jouera à Saint Sébastien le 17 décembre à 20 heures, au Centre Culturel Egia. Un voyage initiatique au coeur des légendes basques où le chant, la danse, et le théâtre se croisent dans un étonnant voyage visuel et sonore.

Batekmila à Saint Sébastien

Un spectacle synonyme d'échanges

Dans l'esprit du nouveau programme pluriannuel de l'Institut Culturel qui en porte le nom, la création Batekmila (littéralement, de « un à mille ») est synonyme d'échanges : échanges linguistiques par le dialogue entre les langues, échanges artistiques par l'hybridation des disciplines, et bien sûr échange émotionnel, transmission au public...

Le spectacle s'inspire des contes et légendes basques de Jean François Cerquand et de Jean Barbier et sur un poème de Oxobi. Ainsi les artistes créent les décors et les atmosphères des histoires de villageois, de Laminas (lutins) ou de Basajaun (seigneur sauvage) à travers cinq tableaux poétiques et burlesques.

Des artistes d'horizons divers

La partie théâtrale a été confiée à Pascale Daniel-Lacombe, du Théâtre du Rivage, qui a sélectionné 9 comédiens professionnels. La musique été confiée au jeune musicien Pascal Sangla, originaire de Saint Jean de Luz. La voix et la présence de Beñat Achiary ainsi que la danse de Gaël Domenger croisent et habitent les contes pour un spectacle à la beauté singulière.

En première partie de soirée le Ballet Biarritz Junior présentera la Zinta dantza, pièce chorégraphique de 13 minutes. Xavier Delette, directeur (à l'époque) du CNR a demandé à Laurent Martin, lauréat du Prix Garat, en résidence à Bayonne, une création musicale. Celui-ci s'est inspiré de la symbolique de la "Zinta Dantza", une danse du Guipuzcoa.

Son oeuvre est portée par la voix de Beñat Achiary et des sons électroniques enregistrés.

Thierry Malandain, directeur du Centre Chorégraphique National Ballet Biarritz , a choisi Gaël Domenger, danseur de Ballet Biarritz, pour réaliser une chorégraphie sur cette musique.

Quant à Richard Fano, de la Scène Nationale, il lui est revenu de faire la création lumières.

Pour mener à bien ce projet, l'Institut Culturel Basque s'est entouré de la Scène Nationale Bayonne Sud Aquitaine, Le Ballet Biarritz, et le CNR Bayonne Côte Basque, tous trois coproducteurs de la création Batekmila.

En savoir plus

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter

La newsletter de l'ICB (mensuelle)