Festival international de chant choral 2009

18/10/2009

La 23ème édition de ce festival dédié au chant choral se tiendra du 23 au 30 octobre entre St-Jean-de-Luz, Ciboure, Ascain et Urrugne. Il y en aura pour tous les goûts avec une programmation artistique qui entend séduire toutes les générations.

Festival international de chant choral 2009

Entre tradition et mouvement

Cette année, le chef de choeur, Laetitia Casabianca, qui assure également un poste de chant choral au Conservatoire Maurice Ravel à Bayonne, a rejoint le festival comme conseiller artistique. Sous son impulsion, le Festival alliera tradition avec les choeur locaux et création en invitant des ensembles en mouvement c'est-à-dire qui jouent avec l'espace et la mise en scène.

Les concerts, comme chaque année, se déroulent dans les églises des villes participantes (Ascain, Ciboure, Urrugne et Saint-Jean-de-Luz).

Les soirées - concerts

En ouverture, le 23 octobre à Saint-Jean-de-Luz, un groupe catalan fantasque et déjanté, El Cor de teatre, avec son dernier spectacle "El Concert".

Bihotzez

Le 25 octobre, à Ciboure : dépaysement garanti avec Xaramela, (Bayonne), dans un programme d'Amérique Latine, soutenu par les instruments traditionnels des Mochicas, l'ensemble instrumental, suivi des 40 chanteurs de Landarbaso (Renteria), lauréats des plus grands concours de chant (Tolosa, Arrezo...) dans un répertoire basque, du traditionnel au contemporain.

Le 26 octobre, à Ascain : ce ne seront pas moins de trente voix d'hommes du choeur Bihotzez (Guéthary) alliées aux voix hongroises de l'ensemble Discantus, étoile montante du paysage choral du XXIe siècle. Une palette sonore exceptionnelle.

L'affiche de la création Hegalda inaugurée au mois de juin 2008

Le 29 octobre à Urrugne, une soirée organisée en partenariat avec l'Institut culturel basque. Au programme, un répertoire original de quatre voix au féminin, les solistes chatoyantes de Méliades (Limousin) mêlé aux chants traditionnels des six bigourdans de Vox Bigerri (Grand Tarbes). A découvrir, la pièce de Peïo Çabalette, "Hegalda" (l'envol) une oeuvre pour six voix d'hommes et six instruments.

Le 30 octobre, soirée de clôture à Saint-Jean-de-Luz. A ne pas manquer la rencontre du jeune choeur basque Kup Taldea, grand prix 2009 du concours de Maribor (Slovénie) et du choeur italien Coro Musicanova, premier prix 2008 du concours de Miltenberg (Allemagne).

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter

La newsletter de l'ICB (mensuelle)