A la découverte des Carnavals basques à St-Jean-de-Luz

05/02/2015

En parallèle des festivités organisées par la Ville de St-Jean-de-Luz et les associations luziennes Ihauteri et Begiraleak (Sorgin Gaua, Hartza Eguna, …), l’Institut culturel basque propose, en partenariat avec les services culturels, d'aller à la découverte des Carnavals Basques à travers plusieurs temps forts.

A la découverte des Carnavals basques à St-Jean-de-Luz
Les Joaldun de Zubieta - 2015 (photo : Eire Vila, Naiara Martin - Dantzan.eus - CC-BY)

D'une part, l'exposition Euskal Ihauteriak – Les Carnavals Basques  – sera présentée à la salle Ducontenia (rdc) du 11 février au 8 mars 2015. Cette exposition photographique et pédagogique réalisée par Beñat Zintzo Garmendia, rassemble au total 180 à 200 photos, pour aller à la découverte de 21 carnavals basques sur plus de 10 panneaux à thème. L'exposition est bilingue et l'entrée libre.

D'autre part, Beñat Zintzo Garmendia donnera le dimanche 8 février à 11h à la Grillerie du Port une conférence sur le thème Les Carnavals basques. Depuis plus de 20 ans, Beñat Zintzo Garmendia arpente les carnavals du Pays Basque des deux côtés des Pyrénées. Il étudie, cherche, décode, analyse et photographie ces carnavals sous toutes leurs formes. Lors de cette conférence, il présentera quelques clefs de compréhension du carnaval basque et de ses rituels. Il commentera les différents personnages emblématiques du carnaval, l'ours, les kaskarots, le Kotilun Gorri (que l’on retrouvera plus tard dans l’après midi sous une forme plus contemporaine). Il mettra en exergue les spécificités du carnaval basque et ses points communs avec les autres carnavals européens.  La conférence aura lieu en français et l'entrée sera libre.

Enfin,  la troupe KSI de Bardos proposera une déambulation et un spectacle de rue intitulé Neo Kotilun le dimanche 8 février à partir de 14h00. Le spectacle en lui même débutera à 16h00 (départ et représentation place Louis XIV, déambulation dans les rues piétonnes). Kotilun Gorri, personnage masqué du Carnaval labourdin, est bien mystérieux ; il est un peu magique... voire sorcier. Dans Neo Kotilun, sept Kotilun Gorri d'un genre nouveau et aux caractères bien marqués se laissent porter par la magie qui les envahit, en danse et en transe... 

En savoir plus

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter

La newsletter de l'ICB (mensuelle)