Vous êtes ici : Accueil Nouvelles Conférence sur les enregistrements de basques, prisonniers de guerre en Allemagne

Conférence sur les enregistrements de basques, prisonniers de guerre en Allemagne

22/11/2018

Le mercredi 28 novembre à 18h30, Maite Deliart, Chargée de la valorisation du patrimoine oral à l'Institut culturel basque donnera une conférence à la salle Lapurdi d'Ustaritz. Elle y évoquera les enregistrements de 10 basques prisonniers de guerre en Allemagne pendant la période 1916-1917. Par ailleurs, le documentaire Maitia nun zira? réalisé par deux étudiantes de l’Université de Mondragon sera également projeté. Cette soirée s'inscrit dans le cadre du festival UztaHitzan.

Conférence multimédia sur les enregistrements de 10 basques prisonniers de guerre en Allemagne (1916-1917) : présentation des archives sonores 

Durant la Première Guerre mondiale, 10 Basques prisonniers dans les camps allemands ont été enregistrés par les linguistes et musicologues allemands de la Commission Phonographique prussienne dans le cadre de l’étude de la langue et de la musique : les frères Antoine et Jean-Baptiste Suhas (Arcangues), Laurent Issuribehere (Larressore), Pierre Labadie (Hasparren), Jean-Baptiste Mendiburu (Saint-Jean-de-Luz), Jean-Noël Irigoyen (Ainhice-Mongelos), Pierre Mendiburu (Armendarits), Joseph Jaureguiber (Larrau), Pierre Ascarateil (Alçay) et Saint-Jean Bidegaray (Garindein).

Soit au total 3h21 d’extraits de chants et de textes lus. 100 ans plus tard, les deux institutions de Berlin propriétaires du précieux fonds de la Commission phonographique prussienne, ont remis la copie numérique des enregistrements basques à l’Institut culturel basque.

Sollicitées par l’ICB, deux étudiantes de l’Université de Mondragon ont réalisé le documentaire Maitia nun zira? (Prix Création Vidéo Documentaire Eusko Ikaskuntza-Ville de Bayonne 2016), qui sera projeté à Ustaritz.

Présentation enfin de l’inventaire effectué cette année en ligne sur Mintzoak, le portail de la mémoire orale du Pays Basque nord créé par l’ICB.  

En savoir plus