La mémoire d’après-guerre à travers les témoignages oraux

La mémoire d’après-guerre à travers les témoignages oraux
Aitzpea Leizaola © Biarritz Studio Photo

En 2000, six décennies après la fin de la guerre civile (1936-1939), en même temps que l’ouverture des fosses communes dans la province de Léon, le procès de la guerre d’Espagne éclata, brisant le silence imposé par la période de Transition. Ces excavations révélèrent une réalité qui dépasse largement celle du front. L’après-guerre, et notamment la répression, furent en effet plus cruelles que la guerre elle-même. Les témoignages oraux ont joué un rôle fondamental, notamment lorsqu’il a fallu localiser et trouver les tombes. Mais aussi dans la construction de la mémoire et particulièrement dans la prise de conscience collective. La conférence aura pour objectif d’analyser les traces laissées en Pays Basque par la guerre d’Espagne, en tenant compte du poids des témoignages oraux.

Traduction simultanée : Nahia Zubeldia

Aitzpea Leizaola est anthropologue, professeur à l'Université du Pays Basque depuis 2001. Elle a fait des études d’anthropologie et de linguistique ainsi qu’un doctorat à l’Université Paris 10 Nanterre. Après avoir rédigé sa thèse sur la notion de frontière, elle étudie depuis 2003 la mémoire de la guerre civile.

En savoir plus

Bibliographie indicative

Voir https://dialnet.unirioja.es/servlet/autor?codigo=740676