Les nouveaux locuteurs et le monde de l'improvisation basque versifiée

Captation vidéo de la conférence donnée par Miren Artetxe le 24 octobre 2019 au Musée basque de Bayonne, dans le cadre du séminaire de l'Ethnopôle basque dédié à l'oralité.
Les nouveaux locuteurs et le monde de l'improvisation basque versifiée
Miren Artetxe Sarasola © Mathilde Baqué (ICB)

La pratique et l’identité linguistiques des nouveaux locuteurs est devenue, dans le domaine des langues minorisées, un sujet d’étude fructueux. Au Pays Basque comme ailleurs, les recherches mettent en évidence le lien étroit entre la pratique linguistique et la reconnaissance comme parlant que s’accorde ou qu’on accorde au nouveau bascophone. Miren Artetxe évoque ici en quoi la pratique et la socialisation à travers le bertsu peut contribuer à la légitimité du nouveau parlant. Elle montre aussi comment la figure canonique du bertsulari peut, en même temps, être un frein à cette légitimation.

 
Traduction simultanée : Ekaitz Bergaretxe
 

Miren Artetxe Sarasola est chercheuse en sociolinguistique basque dans le groupe de recherche NOR et elle enseigne le basque à l'Université du Pays Basque. Par ailleurs, elle est bertsolari.

Voir l'article de Miren Artetxe Sarasola (en euskara)

En savoir plus