Littérature orale et passage à l'écrit : exemple des langues minoritaires à travers l'occitan (XVIIIe-XIXe siècles)

Littérature orale et passage à l'écrit : exemple des langues minoritaires à travers l'occitan (XVIIIe-XIXe siècles)
Jean-François Courouau © Biarritz Studio Photo

L’intervenant examine comment, à partir de la seconde moitié du XVIIIe siècle, puis après la révolution romantique au XIXe siècle, des éléments de la littérature orale sont intégrés dans la littérature écrite de langue occitane.

Jean-François Courouau est maître de conférences habilité à diriger des recherches à l’Université de Toulouse-Jean Jaurès. Il enseigne et ses travaux portent sur la littérature occitane de l’Ancien Régime et de la période contemporaine.

En savoir plus

Bibliographie indicative

TEXTES

AMILHA, Barthélemy, Le Tableu de la bido del parfait crestia en berses [1673], éd. Doublet / Pasquier, Foix, Pomiès, 1897.

BLADÉ, Jean-François, Contes et proverbes populaires recueillis en Armagnac, Paris, A. Franck, 1867.

BLADÉ, Jean-François, Contes populaires de la Gascogne, Paris, Maisonneuve, 1886.

BRUEYS, Claude, Poésies provençales des XVIe et XVIIe siècles, éd. Anselme Mortreuil Marseille / Paris, Techener, 1843, 2Genève, Slatkine, 1971.

DESPUECH, Isaac, Les Folies du sieur Le Sage, Montpellier, Jean Pech, 1636, éd. Benoît Vieu, thèse de l’Université Paul-Valéry, Montpellier, 2007.

FABRE, Jean-Baptiste, Histoira dé Jean l’an prés, éd. Felip Gardy / Patric Sauzet, Montpellier, CRDP, 1988, 22003.

FABRE, Jean-Baptiste, Œuvres complètes languedociennes et françaises de l’abbé Favre publiées sous les auspices de la Société pour l’étude des langues romanes [= Auguste Roque-Ferrier], Montpellier, Coulet, 1878, 4 vol.

GARROS, Pey de, Les Églogues de Pey de Garros suivies du Chant nuptial, texte de 1567, éd. André Berry, Toulouse, Privat, 1953.

GODOLIN, Pèire, Œuvres de Pierre Goudelin, collationnées sur les éditions originales accompagnées d’une étude biographique et bibliographique, de notes et d’un glossaire par le Dr Jean-Baptiste Noulet, Toulouse, Privat, 1887 ; Le Ramelet mondin & autres œuvres, éd. Philippe Gardy, Aix-en-Provence, Édisud, 1984. La Bugado prouvençalo, Aix , Jean Roize, 1649.

LARADE, Bertrand, La Muse piranese de Bertran Larade, de Monrejau d’Arribere, Toulouse, Vve J. Colomiès et Raymond Colomiès, 1607. Les Evangiles des quenouilles, éd. critique, introd. et notes par Madeleine Jeay, Paris J. Vrin /Montréal, Presses de l'Université de Montréal, 1985.

MISTRAL, Frédéric, Lou poèmou dóu Rose, éd. Céline Magrini-Romagnoli, Montfaucon, A l'asard Bautezar !, 2015. Ordenansas et coustumas del Libre blanc, publiées avec une introduction, des notes et un glossaire par le Dr J.-B. Noulet, Montpellier, Société pour l’étude des langues romanes, Paris, Maisonneuve, 1878.

OYHÉNART, Arnaud, Proverbes et poésies basques (1657-1664), Édition trilingue (basque, français, espagnol) présentée par Jean-Baptiste Orpustan, Saint-Étienne-deBaïgorry, Izpegi, 1992.

RULMAN, Anne de, Recherches sur la langue du pays (1627), éd. Pierre Trinquier, s.l., IEO, 2001.

SÉGUIER, René, Écrire en Cévennes. Les œuvres de l’abbé Séguier, éd. François PUGNIERE / Claire TORREILLES, Montpellier, Presses universitaires de la Méditerranée, 2013.

VOLTOIRE, L’Interprect Ou Traduction du François Espagnol & Basque, Lyon, 1620.

VOLTOIRE, Le Marchand, traictant des propriétéz et particularitez du commerce et negoce. De la qualité & condition du Bourgeois & Marchand, avec certaine instruction à la jeunesse pour s’y advancer & maintenir. Du motif de la decadence, ou ce negoce, ce void maintenant reduict. Contenant aussi un recueil de certaines Similitudes ou considerations. Ensemble les motets Gascons, ou sentences récréatives. Le tout produict & disposé soubs l’adresse & invention de son embarquement et voyage, en forme de Dialogue, Toulouse, Colomiès, 1607.

ZERBIN, Gaspard, La perlo deys Musos et coumedies prouvensalos, éd. Florian Vernet, Montpellier, Université Paul Valéry / Centre d’études occitanes, « Lo gat ros », 2006.

 

ETUDES

BAKHTINE, Mikhail, L’œuvre de François Rabelais et la culture populaire au Moyen Âge et sous la Renaissance, Paris, Gallimard, 1970.

COUFFIGNAL, Gilles Guilhem, Est pas ainsi que je parle ? La langue à l’œuvre chez Pey de Garros et Montaigne, thèse de l’Université Toulouse-Jean Jaurès, 2014.

COUROUAU, Jean-François, Moun lengatge bèl. Les choix linguistiques minoritaires en France (1490-1660), Genève, Droz, 2008.

COUROUAU, Jean-François, Et non autrement. Marginalisation et résistance des langues de France (XVIe-XVIIe siècle), Genève, Droz, 2012.

COUROUAU, Jean-François, La langue partagée. Écrits et paroles d’oc. 1700-1789, Genève, Droz, 2015.

GARDY, Philippe, « Masques féminins et transgression de l’ordre des idiomes. Les étranges plaisirs de l’écriture en occitan à Toulouse au XVIe siècle (Guillaume de La Perrière, Pierre de Nogerolles, Pierre Du Cèdre, Pey – Pierre – de Garros, Guillaume Du Bartas…) », in Maurice Daumas (éd.), Le plaisir et la transgression en France et en Espagne aux XVIe et XVIIe siècles. Actes du colloque international de Pau, 12 et 13 mai 2005, Pau, Éditions Gascogne, 2006, 237-269.

GARDY, Philippe, « Écriture occitane et “folklore” au milieu du XXe siècle : René Nelli, Max Rouquette », in Sylvie Sagnes (dir.), Littérature régionaliste et ethnologie, Museon Arlaten / Actes Sud / GARAE Hésiode, 2015, 75-90.

GARDY, Philippe, « Mistral ethnographe ? », in Sylvie Sagnes (dir.), Littérature régionaliste et ethnologie, Museon Arlaten / Actes Sud / GARAE Hésiode, 2015, 31- 48.

GARDY, Philippe, L’écriture occitane aux XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles : origine et développement d’un théâtre occitan à Aix-en-Provence. L’œuvre de Jean de Cabanes, Béziers, Centre international de documentation occitane, 1984, 2 vol.

LE ROY LADURIE, Emmanuel, L'argent, l'amour et la mort en Pays d'Oc, Paris, Le Seuil, 1980.

MELLOT, Jean, « Sur quelques croyances ou pratiques populaires combattues dans le Tableu de la bido del perfect crestia », Revue de Langue et Littérature d’Oc 12-13, 1965, 146-151.