L'ICB présente à Hasparren son exposition "Eleketa" dédiée à la mémoire orale

28/07/2020

"Eleketa, mémoires orales", la nouvelle exposition itinérante et multimédia de l'Institut culturel basque est consacrée au thème de la mémoire collective du Pays Basque nord. Elle est présentée à la Médiathèque Pierre Espil de Hasparren du 25 septembre au 7 novembre 2020. Cette exposition bilingue valorise tout particulièrement des extraits de témoignages recueillis depuis une dizaine d'années dans la commune mais également dans les villages alentours. D'autres images d'archives ainsi que des créations vidéos sont également consultables.

L'ICB présente à Hasparren son exposition "Eleketa" dédiée à la mémoire orale
Design graphique © Guénolé Le Gal

L'Institut culturel basque s'est engagé en 2007 dans une importante collecte de la mémoire orale. Ce travail, connu sous le nom de programme Eleketa, s’effectue sous maîtrise d'ouvrage du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques. Il se poursuit à raison d'une trentaine de témoignages recueillis chaque année en Pays Basque nord.

Outre la collecte et l’archivage des entretiens, l’ICB a également le souci de faire connaître la richesse du fonds Eleketa. Dans cette optique, il a bâti l'exposition multimédia "Eleketa, mémoires orales", une installation bilingue et interactive qui ambitionne de restituer à chaque territoire du Pays Basque nord une sélection des témoignages collectés ces dernières années.

Du 25 septembre au 7 novembre 2020, à la Médiathèque Pierre Espil, 68 témoins des communes du Pays de Hasparren (Ayherre, Bonloc, Briscous, Hasparren, Hélette, Isturits, La Bastide-Clairence, Macaye, Mendionde, Saint-Esteben) partagent leurs souvenirs et vécus à travers plus de 200 extraits audiovisuels. Les extraits vidéos ont tous été retranscrits et sous-titrés par l'ICB de manière à être accessibles à tous. 

Des images et des objets prêtés par les témoins viennent également illustrer ces récits.

L'exposition telle que présentée à Hasparren © ICB
L'exposition telle que présentée à Hasparren © ICB
En parallèle, l'ICB a souhaité souligner dans l'exposition que comme d'autres initiatives de particuliers et de chercheurs, les reportages des radios et des TV locales ont contribué et contribuent également encore aujourd'hui au recueil de la mémoire collective du Pays Basque. À l'image des émissions "Euskal Herria orai eta gero" de Maite Barnetche (1941-1986) diffusées par la télévision publique entre 1971 et 1986. Douze émissions réalisées sur le territoire de Hasparren par cette pionnière de la télévision basque sont ainsi consultables dans l'exposition, en partenariat avec l'Institut National de l'Audiovisuel. 

Enfin, l'Institut culturel basque a souhaité adresser une carte blanche aux réalisateurs Lur Olaizola (San Sebastian, 1988) et Oskar Alegria (Pampelune, 1973) afin d'explorer le thème de la mémoire orale. Chaque vidéaste propose ainsi sous la forme d'un film original le fruit de ses recherches et réflexions. Il s'agit de Erleketa pour Oskar Alegria (film de 11 minutes) et de Libertatea pour Lur Olaizola (film de 15 minutes, financé par la Députation forale du Guipuzcoa).

L'exposition "Eleketa, mémoires orales" poursuivra ensuite son itinérance dans d'autres territoires d'Iparralde, en valorisant, à chacune de ses escales, les témoignages collectés localement. Elle est ainsi attendue à Saint-Jean-de-Luz du 14 novembre au 13 décembre 2020.

En savoir plus

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter

La newsletter de l'ICB (mensuelle)