L’ICB présente les grands axes de son projet culturel pour 2020

13/02/2020

Voté à l’unanimité par son conseil d’administration le 25 janvier dernier, le projet culturel 2020 de l’Institut culturel basque s’articule autour de trois enjeux majeurs. Ceux-ci ont été présentées mardi 11 février lors d’une conférence de presse à la CCI Bayonne Pays Basque.

L’ICB présente les grands axes de son projet culturel pour 2020
Pantxoa Etchegoin, directeur de l'ICB, a présenté les grands axes de son projet culturel pour 2020 à l'occasion d'une conférence de presse le 11 février dernier à Bayonne © Marion Lastiri (ICB)

Trois enjeux forment l’architecture du projet culturel 2020 de l’Institut culturel basque :

  • Associer Patrimoine et Création
  • Transmettre et diffuser la culture basque
  • Faire rayonner la culture basque

Pour mettre en œuvre ces priorités et les traduire par des actions concrètes, l’ICB, fort de sa trentaine d’année d’expérience, de ses compétences professionnelles en matière d’ingénierie culturelle et de son intégration au cœur des réseaux, poursuivra ou lancera en 2020 de nombreux chantiers. Face à la multitude d’acteurs culturels du territoire, il renforcera son rôle de médiateur, de pôle-ressources, d’instigateur et de coordinateur en matière d’expérimentations artistiques innovantes, de sauvegarde, de transmission, d’intégration et de développement de la culture basque.

1er enjeu : associer Patrimoine et Création

Le rapport « Patrimoine – Création » est le cœur d’action des travaux menés dans le cadre du label "Ethnopôle basque" octroyé en 2017 par le ministère de la Culture au consortium formé par l’ICB et l’EHESS. Le travail conséquent mené autour de cette thématique sert non seulement à enrichir la recherche et la connaissance sur le patrimoine culturel immatériel, mais aussi à conjuguer recherche et création artistique, en même temps qu’il permet d'impulser des actions de médiation. À l’image de Zapat(h)ari, projet anthropologique et artistique sur l’industrie de la chaussure de Hasparren ou de la création d’une nouvelle exposition itinérante dédiée à la mémoire orale du Pays Basque nord pour cet automne, les projets ne manquent pas pour 2020.

2ème enjeu : transmettre et diffuser la culture basque

Quel que soit l’âge, du simple spectateur jusqu’au professionnel en passant par les pratiquants en amateurs, l’ICB oriente ses missions vers un large public et donne une place essentielle à chacun. En plus de coordonner ou de co-organiser des projets au service de la médiation culturelle tels que le dispositif Zineskola ou les journées de sensibilisation à la culture basque à destination des professionnels de la lecture publique ou en milieu carcéral, l’ICB apporte depuis toujours un soutien affirmé aux associations du territoire qui animent les secteurs du spectacle vivant, de la littérature, du patrimoine immatériel, et des arts visuels. D’autre part, cherchant à s’assurer que la culture basque et ses spécificités soient intégrées et prises en compte de la manière la plus efficiente et la plus efficace possible dans les diverses politiques culturelles publiques, l’ICB apportera cette année encore son expertise et ses conseils aux diverses collectivités territoriales comme aux structures du spectacle vivant labellisées.

3ème enjeu : faire rayonner la culture basque

L’ICB réaffirme dans ce projet sa mission première : la promotion de la langue et de la culture basques, dans un esprit de « culture partagée ». Aussi, la réussite de ce projet ne peut s’imaginer qu’à travers la qualité de la coopération entre les multiples acteurs agissant sur l’ensemble du territoire basque en premier lieu, mais aussi de Nouvelle-Aquitaine, voire internationale. En 2020, l’ICB intensifiera donc ses relations avec les autres structures culturelles de manière à accroître les échanges artistiques et à donner une plus grande visibilité à la culture basque d’Iparralde. Par ailleurs, si les usages et les pratiques de la culture sont en perpétuelle évolution, l’ère numérique l’accélère et créé l’opportunité de repenser les modes de diffusion. Consciente de ces perspectives, l’ICB s’investit dans ce chantier d’avenir et poursuivra donc en 2020 la mise en œuvre de sa stratégie numérique.

En savoir plus

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter

La newsletter de l'ICB (mensuelle)