Force basque

Pierre SABALO a publié ce dossier remarquable dans son livre "Jeux de force et d'adresse en Pays basque - Indar Jokoak" publié aux éditions Pilotasoro en 2005 (ISBN 912200032-1). Nous ne reproduisons ici que quelques uns des thèmes de cet ouvrage.

On connaît tous 6 ou 7 jeux de force basque, on sait moins qu'il y en a beaucoup plus alliant force et adresse, ayant existé ou encore vivants.

On s'est prétendu les plus forts, à la corde par exemple, jusqu'au jour où on s'est retrouvé sur les fesses, histoire de dégringoler de nos infantiles illusions. La force n'est pas basque, mais là, comme à la pelote, le génie des Basques a su en multiplier les facettes et les maintenir en vie.

Aizkolaria
Aizkolaria
Quant à savoir si on « tire » mieux dans telle ou telle ville : arrêtons tout de suite toute velléité de polémique, chacun en fait, contribue à la solidité de l'édifice. Faisons que la Force Basque soit une grande cathédrale qui rassemble tout le monde, et non une succession de chapelles qui nous divisent.

Si l'on revient à l'esprit de ces jeux, on retrouve la notion de défi, propre à tout peuple, fier de son identité, et qui se mesurera à l'autre. Seules les épreuves varient dune latitude à l'autre. Ces jeux sont l'héritage des luttes tribales, puis féodales qui se terminaient dans le sang .

Aujourd'hui la rivalité est de même essence, heureusement les enjeux, donc les moyens ont changé, à telle enseigne que ce qui nous opposait, nous rassemble le plus souvent.

Ressources