Vous êtes ici : Accueil Culture basque Bertsularisme Le bertsularisme en Pays Basque nord Labourd

Labourd

Les villages de Hasparren, Sare, Saint-Pée-sur-Nivelle et Urrugne, sont souvent évoqués dans l'histoire du bertsularisme de la province du Labourd ainsi que Cambo, Espelette et Louhossoa.

Jean-Pierre Larralde ''Panpale''
Le koblari de Louhossoa Jean-Pierre Larralde ''Panpale'', Larramendy d'Irissarry et Piarre de la maison Ilandei en tenue d'Andere Xuri. Charivari d'Irissarry (1937) (© A. Idieder)
Jean-Pierre Larralde, dit "Panpale" (1886-1945) était forgeron à Louhossoa. Cet improvisateur infatigable eut le grand mérite de reprendre une tradition qui tendait à disparaître. Ce koblari se produisait beaucoup lors des fêtes de villages, des charivaris et dans les marchés. Il eut comme partenaire Goienetxe, Matxin et plus tard le souletin Liguex. Il fut l'un des maîtres  de Mattin.

Martin Larralde dit "Bordaxuri", l'auteur de la célèbre chanson "Galerianoaren kantua" ("Le chant du Galérien") qui date de 1815, était originaire de Hasparren. Son oncle Bernard Larralde (1771-1853) et le fils de ce dernier, le Docteur Jean-Baptiste Larralde (1804-1870) furent également improvisateurs.

A Hasparren et sa région, le bertsularisme revêtit au XIXème siècle une très grande importance, que ce soit à travers l'improvisation publique ou les bertsus transcrits ou imprimés sur des feuilles volantes. Hasparren comptait d'ailleurs plusieurs improvisateurs, hommes et femmes.

La mémoire collective a retenu le nom d'Iribarnegaray dit "Xetre". Il officiait souvent avec l'excellent Otxalde de Bidarray. Il y avait aussi Durruty-Xuberri, Katxo, Joanes Urruna-Daguerre, Gaxte Leon, Amespil-Patrun, Larramendy-Ebasun, Iriart-Iturrilo, Munonborda ; tous improvisaient des "zirto" plutôt que des "bertsu", s'inspirant de la vie quotidienne et des relations entre hommes et femmes.

José Mendiague, hazpandar natif des Aldudes, dut partir à Montevideo pour gagner sa vie. Ses bertsus, remarquables, sont intemporels et plusieurs de ses chansons, dont Kantuz sortu naiz, rencontrent encore de nos jours un succès certain. Il est en 2012 le protagoniste de la pastorale de Roquiague.

Rares parmi leurs homologues masculins, deux dames bertsularis ont fait beaucoup parler d'elles : Marie Hargain de Cambo et Mariana Etchegaray de Hasparren, surnommée ''Aña Debrua'' (Aña la diablesse). Marie Hargain ne savait ni lire, ni écrire. Pourtant, avec l'aide d'une voisine qui copiait ses bertsus, elle participa à plusieurs concours. Elle gagna le premier prix à Espelette. Le thème en était : "Mari et femme dans la vie de tous les jours". Les deux dames étaient constamment sollicitées pour animer mariages, baptêmes et fêtes patronales.

A Urrugne, nous trouvons Joliment de Haraneder et Halsouet ''Tipi'', ce dernier étant l'auteur de "Dama gazte xarmant bat".

A Sare, Bergez remporta quelques prix. Mais surtout Elissanburu Jean- Baptiste est connu, le compositeur de la chanson "Ikusten duzu goizean". Toutefois, il ne pratiqua pas l'improvisation publique.

Aux dires de Jean Ithurriague qui l'a personnellement connu, le maître des improvisateurs labourdins était Martin Irabola "Matxin" de Saint-Pée-sur-Nivelle. Il ne savait ni lire, ni écrire ; il n'en fut pas moins un poète extraordinaire. Il fut un bertsulari très connu, non seulement en Pays Basque français, mais aussi en Pays Basque espagnol, où il était appelé chaque fois que se donnait une fête importante : il disputa le concours de Saint-Sébastien en 1935, en compagnie de Panpale Larralde.  Il obtint le second prix, derrière "Basarri".

Mattin
Mattin Trecu
Un autre bertsulari célèbre, disparu en 1981, Mattin Trecu était originaire d'Ahetze. De petite taille,  jovial et plein de malice, son regard vif lançait des éclairs lorsque "l'adversaire" essayait de lui prendre le dessus. Sa verve était intarissable et avec le grand Xalbador, ils formaient "le couple" parfait.

Manuel Sein "Xanpun", natif de Saint-Pée-sur-Nivelle, Dominique Ezponda, originaire de Basse-Navarre mais habitant à Ahetze, et Fermin Mihura d'Ascain ont longtemps été les seuls représentants du Labourd au cours des années 1980-1990.

Amets Arzallus
Amets Arzallus, vice-champion du Championnat du Pays Basque 2009 - Finale de Barakaldo (2009-XII-13). (EKE - Maite Deliart)
Grâce à l'enseignement du bertsularisme dans les écoles de bertsus, dans les différents systèmes d'enseignement et notamment dans les ikastolas, une nouvelle génération a émergé avec des représentant déjà illustres, en particulier  Amets Arzallus, vice-champion au Championnat du Pays Basque en 2009 derrière Maialen Lujanbio. La plupart d'entre eux figure dans la base de données de l'Institut culturel basque consacrée aux acteurs du bertsularisme en Pays Basque nord, notamment Sustrai Colina, Odei Barroso, Xumai et Maindi Murua, Eneritz Zabaleta et bien d'autres encore.

Répertoire des acteurs de l'improvisation versifiée basque

L'improvisateur (cc-by-sa Nahia Garat)

Improvisateurs, meneurs de joute, juges, programmateurs, concours et championnats, écoles de formation et centres ressources, répertoriés dans la base de données de l'Institut culturel basque.

Agenda
  • Événements & festivals
  • Bertsularisme
  • Culture basque
Xalbador Eguna Jusqu'au 21/10/2018
  • Joutes d'improvisateurs
  • Bertsularisme
Xilaba 2018 - Première phase 26/10/2018
  • Joutes d'improvisateurs
  • Bertsularisme
Bertsu krakada 26/10/2018
  • Joutes d'improvisateurs
  • Bertsularisme
Xilaba 2018 - Première phase 26/10/2018
Plus…
Sur internet
Deux femmes improvisatrices, Marie d’Abbadie d’Arrast, 1896 - Bilketa.eus

Vous saviez qu'au 19e siècle il y avait déjà des femmes bertsolari qui remportaient des concours ?

Tags:

Les manuscrits d'Etxahun Barkoxe : de la littérature orale aux archives de papier

Les manuscrits d'Etxahun Barkoxe : de la littérature orale aux archives de papier Le Musée basque de Bayonne détient sept manuscrits de Pierre Topet Etxahun, désormais disponibles en version numérique dans le portail Bilketa.eus.

Tags:

De la Californie au Pays Basque guidés par le bertsu | 16-10-2015, mediabask.eus

Comme beaucoup de Basques, Johnny Curutchet et Martin Goicoetchea ont rejoint la Californie quand ils étaient jeunes. Depuis, le temps a passé, mais ensemble ils gardent en mémoire le Pays Basque et travaillent au quotidien pour garder leur culture vivace. J. Curutchet et M. Goicoetchea sont attachés au bertsolarisme. Ils profittent de leur visite pour prendre part aux évènements organisés du 12 au 17 octobre par l'Institut culturel basque (ICB).

Tags:

Plus…