Les traditions orales dans le temps

Les traditions orales dans le temps
Nicole Belmont © Biarritz Studio Photo

L’étude des traditions populaires – le folklore – a été complètement disqualifiée par l’ethnologie et l’anthropologie sociale à partir de la fin du XIXe siècle. Ce désintérêt s’est accompagné d’un mépris à l’égard de ses matériaux, particulièrement marqué à l’égard des productions orales que sont les contes. Certains très complexes posent la question de leur élaboration hors l’écriture.

Maître de conférences puis directrice d’études à l’EHESS, Nicole Belmont a mené des recherches en anthropologie de la naissance, puis sur l’histoire du folklore en France et les raisons de son rejet de la sphère scientifique. Depuis de nombreuses années elle mène des recherches sur les contes de tradition orale.  

En savoir plus

Bibliographie indicative

Les Signes de la naissance. Etude des représentations symboliques associées aux naissances singulières. Paris, Plon, 1971 (Rééd. Brionne, G. Monfort, 1983).

Mythes et croyances dans l’ancienne France. Paris, Flammarion, (coll. Questions d’histoire), 1973

Arnold Van Gennep, le créateur de l’ethnograghie française. Paris, Payot, 1974

Paroles païennes. Mythe et folklore des frères Grimm à P. Saintyves. Paris, Imago, 1986

Comment on fait peur aux enfants. Paris, Mercure de France, (Le petit Mercure), 1999

Poétique du conte. Essai sur le conte de tradition orale. Paris, Gallimard, 1999

Sous la cendre. Figures de Cendrillon. (Anthologie établie et postfacée par Nicole Belmont et Elisabeth Lemirre), Paris, José Corti, 2007

Mythe, conte et enfance. Les écritures d’Orphée et de Cendrillon. Paris, L’Harmattan, 2010

Petit-Poucet rêveur. La poésie des contes merveilleux. Paris, José Corti, 2017

Galerie photos