Vous êtes ici : Accueil Nouvelles Tradition et innovation : l'identité dans le temps

Tradition et innovation : l'identité dans le temps

09/06/2019

Comment une identité culturelle peut-elle perdurer dans le temps ? Le colloque annuel organisé par l'ICB et l'EHESS dans le cadre du label Ethnopôle a essayé de répondre à cette question centrale en évoquant différents contextes culturels, scientifiques et artistiques les 13 et 14 juin 2019 au Musée Basque de Bayonne 

Longtemps, les ethnologues ont pensé la tradition comme « ce fleuve puissant », évoqué par Hegel, traversant le cours du temps, à l’abri de tout changement, et s’imposant aux générations qui se succèdent.

Images filmées lors du colloque

Ce n’est plus de cette façon qu’ils analysent aujourd’hui la manière dont la tradition s’inscrit dans le temps.

La tradition cesse d’être vue comme cette force conduisant inéluctablement du passé vers le présent. D’une part, il est souvent impossible d’établir son ancienneté et son degré de continuité dans le temps. D’autre part, il est admis aujourd’hui qu’hommes et femmes sont acteurs de leur culture et libres de décider de ce qu’ils veulent transporter de l’ancien monde au nouveau. Les traditions ne sont plus des reproductions à l’identique mais des réinventions permanentes de chaque génération.

Ainsi, comment une identité culturelle peut-elle perdurer dans le temps ?

Le colloque intitulé Tradition et innovation : l’identité dans le temps a essayé de répondre à cette question centrale en évoquant différents contextes culturels (Pays Basque, France, Europe de l’Est, Amérique Centrale), scientifiques (anthropologie, sociologie, histoire, politique) et artistiques (architecture, danse, design, musique, culinaire, arts plastiques). Il a interrogé la façon dont une culture se transforme pour mieux durer, en inventant de nouveaux marqueurs identitaires ou en revisitant des marqueurs établis.

En savoir plus

  • Voir le programme (PDF)
  • Un colloque organisé par l'Institut culturel basque et l'EHESS, en partenariat avec le Musée Basque, dans le cadre du label Ethnopôle basque

 

Photo : Jakes Larre - ICB